vrac (en)


vrac (en)

⇒VRAC (EN), loc. adj. ou adv. et subst. masc.
I. — Loc. adj. ou adv. En vrac
A. — COMM., TRANSP. [En parlant de matériaux, de marchandises] Sans être emballé, conditionné ou arrimé. Charbon, grains, pétrole, thé, vin en vrac. La chaux, s'éventant à l'air, n'est pas expédiée en vrac; on la livre dans des sacs de 50 kilos ou mieux dans des barils garnis d'un sac ou d'une toile(BOURDE, Trav. publ., 1928, p. 159). Une forme et un équipement spéciaux permettent à certains bateaux de se consacrer au transport des liquides en vrac (vins, pétrole, essence et fuel, mélasses notamment) (Nav. intér. Fr., 1952, p. 3).
En partic. [En parlant de fourrage, de paille] Non bottelé. La paille ou le fourrage en vrac sont encombrants et difficiles à manipuler. Le bottelage et le pressage sont nécessaires pour la manutention et le transport (BALLU, Mach. agric., 1933, p. 24).
B. — P. ext. [En parlant de produits, d'objets] Non trié, non traité. La conservation par le procédé Navarre n'est possible que pour les pommes, poires et coings. Il s'agit d'une fabrication continue comportant, après lavage, la cuisson des fruits en vrac suivie d'écrasement (Industr. conserves, 1950, p. 13). En 24 heures, on peut récolter 900 kg de fibre [de verre] en courts filaments; les plus petits ont 2 cm. On les utilise en vrac comme isolants sans les tisser (Cl. DUVAL, Verre, 1966, p. 97).
Spécialement
ÉLECTRON. Bobinage en vrac. ,,Bobinage fait sur une carcasse sans se préoccuper du rangement des spires`` (PEYROUX Techn. Métiers 1985).
INFORMAT. Fichier en vrac. ,,Fichier non trié, constitué au fur et à mesure de l'écriture des articles`` (GING.-LAURET 1982).
C. — P. anal. [En parlant d'objets, de pers.] Sans ordre, pêle-mêle. Il avait laissé en vrac tout son matériel (...), des registres, un pot de colle, des ciseaux, tant l'importance du visiteur qu'il introduisait le troublait (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 423). On nous fit pénétrer en vrac dans une sorte de salle d'attente, au rez-de-chaussée (VIALAR, Haute-mort, 1951, p. 103).
Tout à vrac (vieilli). Il était venu avec une charrette de fumier, et l'avait jetée tout à vrac au milieu de l'herbe (FLAUB., Bouvard, t. 2, 1880, p. 34).
Au fig. Sans ordre logique. Et qu'on ne cherche point de logique dans l'exposé de mes raisons; je les présente en vrac, comme elles m'étaient venues et sans les ordonner davantage (GIDE, Si le grain, 1924, p. 448).
II. — Subst. masc., COMM., TRANSP. Marchandise qui n'est pas emballée ou conditionnée lors de son transport ou de sa distribution; en partic., mode de production ou de distribution d'un produit non conditionné, sans marque. Il en est d'autres, petits viticulteurs de vrac, qui sont en rébellion ouverte contre les syndicats. La loi sur la mise en bouteilles au pays d'origine les a poussés à se regrouper dans une Association de défense des intérêts des viticulteurs d'Alsace (L'Express, 1er mars 1976, p. 57, col. 3).
Transporteur de vrac. Vraquier (infra dér.). V. cargo ex. de Perpillou.
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1. 1435 herencq waracq « hareng de qualité inférieure » (doc., Tournai ds GDF., s.v. warac); 2. 1606 en parlant du hareng (NICOT qui note: ,,sec, essuyé & bien conditionné``); 3. en vrac a) 1730 « (poissons) mis dans des barils, sans y être rangés par lits » (SAVARY DES BRUSLONS, p. 874 d'apr. FEW t. 17, p. 613a); 1845 « (marchandises) exposées ou transportées sans emballage, sans conditionnement particulier » (BESCH.); b) 1831 « en désordre, pêle-mêle » (WILL.); 4. a) 1933 vrac « marchandise (charbon, minerai, etc.) qui n'est pas emballée » (Lar. 20e); b) 1964 « mode de distribution où le produit est transporté et livré à l'utilisateur par camion ou wagon-citerne » (Lar. encyclop.). Empr. au néerl. wrac « (marchandises) de rebut, endommagées ». Fréq. abs. littér.:84.
DÉR. Vraquier, subst. masc., transp. Cargo transportant des produits en vrac. On distingue les catégories suivantes: les vracquiers [sic] (...) destinés au transport des marchandises légères (charbon, coke, grains); les minéraliers (...) destinés au transport de minéraux lourds (Encyclop. Sc. Techn. t. 8 1972, p. 291, s.v. navires marchands). En appos. ou en compos. Vraquier(-)pétrolier. Les minéraliers vracquiers [sic] (...) permettent une plus grande souplesse d'exploitation (le transport des minerais de densités élevées se fait uniquement dans un certain nombre de cales alternées et renforcées en conséquence) (Encyclop. Sc. Techn. t. 8 1972, p. 291, s.v. navires marchands). []. 1re attest. 1972 id.; de vrac, suff. -ier.
BBG. — HENRY 1960, p. 242.

vrac (en) [ɑ̃vʀak] loc. adj. et adv., vrac [vʀak] n. m.
ÉTYM. 1730; 1606, Nicot, hareng vrac « empaqueté »; du moy. néerl. wrac « gâté, corrompu, mal salé », cf. en moy. franç. hareng waracq (1435).
———
I Loc. adj. et adv.
En vrac.
1 Pêle-mêle, sans être arrimé ou contenu dans des sacs, des caisses, etc., sans emballage. || Marchandises en vrac. || Lester, charger en vrac, à même la cale (dans un bateau). || Fruits en vrac dans un camion. || Matériaux empilés en vrac. Amas (→ Éboulis, cit.). || Déchet dans le poids d'une marchandise transportée en vrac. Discale. || Expédition en vrac.
2 (1893). || Poser ses affaires en vrac sur un coin de table. || Prendre quelques notes en vrac sur un bout de papier.(Abstrait). || Quelques idées en vrac. divtir> REM. La var. régionale vrague (en vrague) s'est employée au fig. → Chamade, cit. 3, Huysmans.
0 Il avait conscience d'avoir sottement jeté, en vrac, sans hiérarchie, des arguments d'ordre très divers, politiques, pacifistes, révolutionnaires — qui n'étaient, pour la plupart, que de confuses réminiscences des palabres de la Parlote.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 197.
3 Au poids (opposé à en paquet). || Lentilles, thé en vrac.
———
II N. m. || Vrac. (Mil. XXe). Marchandise (charbon, minerai, etc.) ne demandant pas d'arrimage ni d'emballage particulier. || Transporter du vrac. || Le vrac s'oppose au conditionné. || Transporteur de vrac. Vraquier.
DÉR. Vraquier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vrac — vrac …   Dictionnaire des rimes

  • vrac — (en) [ ɑ̃vrak ] loc. adv. • 1730; hareng vrac 1606; néerl. wrac, wraec « (harengs) mal salés, mauvais » 1 ♦ Pêle mêle, sans être arrimé et sans emballage. Lester, charger en vrac, à même la cale (⇒ vraquier) . Marchandises expédiées en vrac. Adj …   Encyclopédie Universelle

  • vrac\ en — vrac (en) [ ɑ̃vrak ] loc. adv. • 1730; hareng vrac 1606; néerl. wrac, wraec « (harengs) mal salés, mauvais » 1 ♦ Pêle mêle, sans être arrimé et sans emballage. Lester, charger en vrac, à même la cale (⇒ vraquier) . Marchandises expédiées en vrac …   Encyclopédie Universelle

  • vrac — VRAC, vracuri, s.n. Mod de depozitare şi de transport în grămezi neordonate şi fără ambalaj al unor materiale sub formă de pulbere, granule sau bucăţi. – et. nec. Trimis de ana zecheru, 31.03.2004. Sursa: DEX 98  vrac (în comerţ) s. n., pl.… …   Dicționar Român

  • Vrac — Le nom est porté dans la Manche (en composition : Vrac Deschamps). Il s agit d un terme apporté par les Normands et désignant tout ce qui est rejeté par la mer, qu il s agisse des épaves ou du varech. Reste à savoir le sens exact du nom de… …   Noms de famille

  • vrac — Vrac, m. Est un vocable de poissonniers harengers, qui signifie en cas de hareng, sec, essuyé, et bien conditionné, et comme ils disent, varandé. Ainsi dit on Vrac nieport, pour le hareng qui audit lieu a esté encacþqué apres avoir esté bien… …   Thresor de la langue françoyse

  • Vrac'h — vrac h, vreac h canal ou rivière qui se sépare en bras Bretagne. Forme mutée de brec h . Var.: wrac h …   Glossaire des noms topographiques en France

  • vrȃč — (vràčār) m 〈G vráča, N mn vráčevi〉 1. {{001f}}čovjek koji se brine o kultnim obredima u nekim kulturama, svećenik; mag, žrec 2. {{001f}}zast. liječnik …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • vrač — vrȃč (vràčār) m <G vráča, N mn vráčevi> DEFINICIJA 1. čovjek koji se brine o kultnim obredima u nekim kulturama, svećenik; mag, žrec 2. zast. liječnik ETIMOLOGIJA vidi vračati …   Hrvatski jezični portal

  • Vrac — Colza déchargé à la benne au port de Brest. Le chouleur reforme le tas en cours de manutention. Le vrac (du néerlandais wrac : mal salé, mauvais) désigne des marchandises qui ne sont pas emballées ou arrimées. Présentation Le terme est p …   Wikipédia en Français